Living space in House of Sarah

Ames sœurs à Séoul : le parcours d’un couple de globe-trotters, du monde de l’entreprise au secteur de l’hébergement

Hojin Chang et sa femme Sarah avaient besoin de faire une pause dans leur travail quotidien. C’était en 2014, ils occupaient chacun un poste dans la même entreprise de fabrication de produits électroniques, basée à Séoul. Hojin travaillait dans la vente, tandis que Sarah était responsable des relations avec les investisseurs et les clients importants. Le genre de postes que la plupart des jeunes professionnels recherchent. Pourtant, le stress et les longues heures de travail commençaient à les épuiser. 

« Nous partions au travail tôt le matin et rentrions tard le soir », explique Hojin. Ils n’avaient pas le temps de se retrouver pour passer du temps ensemble. « Nous avons démissionné et sommes partis faire le tour du monde », ajoute-t-il.

Hojin (la troisième personne en partant de la gauche), avec le personnel de House of Sarah, offre des services personnalisés à 20 propriétaires de logements Airbnb à Séoul.

Le tour du monde : une véritable leçon d’hospitalité

Le terme de « tour du monde » est plutôt adapté pour décrire leur aventure : leur voyage a duré 430 jours et ils ont visité 30 pays à travers 5 continents. Presque partout où ils sont allés, ils ont séjourné dans des logements Airbnb. L’expérience leur a beaucoup appris sur l’importance du contact humain en matière d’hospitalité. « Nous avons rencontré de nombreux hôtes vraiment merveilleux », dit Hojin.

Parmi les moments forts du voyage, il y a eu le séjour à El Calafate, une petite ville de la partie argentine de la Patagonie, porte d’entrée vers certains des glaciers les plus spectaculaires du monde. C’est là qu’ils ont pu découvrir le vrai sens de l’hospitalité. Ils ont alors commencé à se considérer non seulement comme des voyageurs qu’il faut choyer, mais également comme des hôtes potentiels.

Nous avons démissionné et sommes partis faire le tour du monde. Nous avons rencontré de nombreux hôtes vraiment merveilleux.

Hojin, hôte

Ils pensaient qu’ils ne feraient que passer dans cette ville reculée, mais ils se sont rapidement liés d’amitié avec un couple nippo-coréen qui gérait le logement où ils logeaient, la Fuji Guest House. Il s’est trouvé que les propriétaires de la guest house avaient justement besoin d’aide. Hojin et Sarah étaient curieux et ont saisi l’occasion en se portant volontaires. Les deux semaines qui ont suivi leur ont appris les bases du secteur de l’hébergement : faire les lits, le ménage, gérer les plannings et tous les autres aspects essentiels. « Nous voulions développer notre expérience dans ce genre de travail », explique Hojin. 

En quête d’un nouveau mode de vie

Ce voyage les a vraiment soudés. Ils ont également compris une chose : ils ne voulaient plus revenir à une vie carriériste et compétitive. Ils voulaient fonder une famille, et la pression du monde de l’entreprise ne leur aurait pas permis d’être le genre de parents qu’ils souhaitaient être. 

C’est alors que l’occasion s’est présentée. Hojin et Sarah ont appris qu’Airbnb, qui cherchait à étendre sa présence à Séoul, organisait un concours. Les gagnants recevraient l’aide d’Airbnb afin de rénover complètement une pièce de leur maison et en faire la chambre idéale pour accueillir des voyageurs. Parmi plus de 3 000 candidatures, Hojin et Sarah firent partie des 4 participants finalement sélectionnés. « L’équipe d’Airbnb est venue chez nous et a aménagé une chambre pour les voyageurs », raconte Hojin. « À ce moment-là, j’ai su que j’avais toutes les cartes en main pour devenir hôte sur Airbnb. »

Ce qui était auparavant une pièce plutôt terne était devenu une chambre lumineuse, moderne et chaleureuse. Le couple pouvait commencer à compléter ses revenus sans avoir à revenir au rythme difficile de leurs anciennes vies professionnelles. Ils aimaient beaucoup leur activité d’hôte, notamment pour les échanges avec les voyageurs, qui leur rappelaient leur période de globe-trotters. 

Quand un passe-temps devient un métier

Mais lorsque Sarah apprit qu’elle était enceinte, ce modeste complément de revenus ne suffisait plus. Il fallait passer au niveau supérieur ou trouver une autre solution. C’est alors que Hojin décida de créer House of Sarah : une entreprise qui offrirait des services de gestion et d’accueil à d’autres propriétaires qui souhaitaient profiter de la popularité grandissante d’Airbnb.

Quatre mois après avoir accueilli des voyageurs pour la première fois dans leur maison, le couple trouva la propriété idéale, bien qu’ancienne. Elle était idéalement située pour les voyageurs qui voulaient être à proximité de tout ce que Séoul propose. Hojin réussit à convaincre le propriétaire de l’autoriser à donner un coup de jeune à la maison pour la rendre plus accueillante. Grâce au succès de cette maison sur Airbnb, il put agrandir son catalogue d’appartements. Aujourd’hui, House of Sarah supervise 20 logements et offre ainsi à leurs propriétaires un moyen sans stress de les partager sur Airbnb. En plus de Hojin, l’entreprise emploie quatre personnes : deux managers et deux responsables de la maintenance.    

Les leçons qu’ils ont apprises à la Fuji Guest House sont encore au cœur de leur activité à Séoul. C’est là, dit Hojin, qu’ils ont compris l’importance du souci du détail dans le monde de l’hébergement. Les voyageurs sont souvent loin de chez eux. Les petites attentions qui leur permettent de se sentir comme à la maison comptent donc beaucoup. 

Accueillir des voyageurs avec une touche personnelle

« Nous savons que le logement compte beaucoup pour les voyageurs, nous mettons donc l’accent sur la sécurité et la propreté », explique Hojin. « Je veux proposer la même qualité de guest house [que Fuji] à nos voyageurs Airbnb. » Séoul est une sorte de carrefour culturel en Asie. Ainsi, il n’est pas rare que les voyageurs venus de Chine, de Malaisie ou du Japon aient besoin d’aide pour gérer les barrières linguistiques et culturelles. Hojin les aide aussi bien à trouver où manger pour se sentir comme à la maison qu’à suivre les dernières tendances K-pop.

« Lorsque j’accueille les voyageurs le premier jour, nous les informons sur les lieux, la maison et le fonctionnement de tous les équipements », explique Hojin. « Et nous en profitons toujours pour ajouter que nous pouvons les aider s’ils souhaitent commander du poulet frit ou de la cuisine chinoise ». 

Quatre ans après leur aventure à travers le monde, Hojin et Sarah disent qu’ils ont trouvé l’équilibre qu’ils recherchaient lorsqu’ils ont quitté leurs emplois. Grâce à House of Sarah, ils peuvent maintenant passer beaucoup plus de temps ensemble et profiter de leur fils, qui est déjà un jeune enfant. Leur entreprise grandit, et ils veillent toujours à rester fidèles à l’hospitalité qu’ils ont reçue en Patagonie. Lorsqu’un voyageur les contacte et a besoin de quelque chose, « nous sommes ravis de l’aider, car nous savons ce que c’est d’être à la place d’un voyageur », dit Hojin. 

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ici pour plus d’informations sur l’hébergement professionnel avec Airbnb.